« J’ai senti les gens surpris… » L’éclectique Frédéric Thiriez en campagne contre les clichés

Dernière mise à jour : mars 5

A 68 ans, Frédéric Thiriez n’a pas trouvé le secret de l’immortalité, mais il y travaille. « La vie est extrêmement courte. Et le meilleur moyen de l’allonger, c’est d’en avoir plusieurs en même temps. » Embrasser les multiples facettes du candidat à la présidence de la FFF en trois quarts d’heure d’entretien constitue un défi presque aussi ardu que de chiper le trône de Noël Le Graët, mais le jeu en vaut la chandelle. Encore faut-il accepter de regarder outre cette moustache imposante, pilier d’une allure singulière que d’aucuns associent à une forme de snobisme envers le petit peuple. Ses soutiens jurent pourtant que c’est tout l’inverse.


Article de 20 mn à retrouver ici : http://bit.ly/3rqT7JO




1 vue0 commentaire